L’été sous le signe du Front de l’Est et de Armée rouge

LDFHS25_zpst2riwukuUn peu tardivement (c’est une tradition locale), je signale la présence en kiosque actuellement de deux vénérables mais toujours très verts magazines des éditions Caraktère auxquels j’ai contribué cet été, et qui mettent tout particulièrement en valeur le front de l’Est 1941-1945.

Tout d’abord le 25e numéro hors-série de Ligne de Front, intitulé Guide de l’Armée rouge, que j’ai eu le plaisir de rédiger intégralement et qui tente en une centaine de pages et une douzaine de petits chapitres de dresser un portrait global et synthétique des forces soviétiques de la 2e guerre mondiale, leur organisation, matériels et d’une façon générale leurs principaux traits spécifiques.

bb68-grandePar ailleurs, rendez-vous dans le numéro 68 de Batailles & Blindés pour un focus sur les affrontements de Ponyri en juillet 1943. Ponyri ? Késako ? Il s’agit  tout simplement du point d’orgue des affrontements sur la flanc nord de la grande offensive de Koursk, où la 9e armée allemande de Model se trouve incapable de percer malgré une semaine de combats acharnées, du fait de la résistance acharnée de la 13e armée soviétique du général Pukhov. Un épisode beaucoup moins célèbre que le fameux engagement blindé de Prokhorovka et qui pourtant joue un rôle majeur dans l’échec de l’offensive d’été allemande, jusqu’à être parfois qualifié de « Stalingrad de Koursk« .

A noter également dans ce numéro décidément très « Ostfront » la 2e partie d’une étude sur la bataille de Moscou, mais aussi un article consacré à la brigade tchécoslovaque sur le front Ouest, un autre sur l’engagement de Singling (surnommé de façon évocatrice le « nid de guèpes »), ou encore un focus sur les matériels modernes de la Bundeswehr.

LDF43.indbPar ailleurs, je signale, toujours dans le cadre des nombreuses études actuelles sur l’Ostfront, que le numéro 57 de Ligne de Front (je n’y ai cette fois pas contribué) vient de sortir également. Avec un dossier de couverture consacré à la bataille du Dniepr et une intéressante mise au point d’Alexandre Thers consacrée au vieux débat – que l’on pensait clos – autout du fameux mythe du « brise-glace », à savoir le prétendu projet de Staline de prendre le Reich de vitesse en attaquant en 1941.

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans 2e guerre mondiale, Histoire militaire XXe, Mes publications, Publications, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s