Citation du jour : Le calvaire des Marines dans le Pacifique

« La victoire ne fit jamais de doute. Son coût si… Ce qui faisait doute, dans tous nos esprits, était s’il resterait quiconque parmi nous pour entretenir nos cimetières à la fin, ou si le dernier Marine mourrait en éliminant le dernier canon japonais avec son canonnier »

Major-general Erskine, commandant la 3rd Marine Division, 1945.

24th_marines_wwii_iwo_jima

Après le carnage d’Iwo Jima de février-mars 1945, débutent pour les Marines les préparatifs de débarquement sur l’archipel japonais, l’opération Downfall, prévue en deux temps en novembre 1945 (Kyushu) et mars 1946 (Honshu), et où les six divisions constituées doivent former les premières vagues d’assaut.

Evidemment, ces débarquements n’auront jamais lieu. 6 août 1945, 08h16…

A-Bomb-Hiroshima

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans 2e guerre mondiale, Citation, Histoire militaire XXe, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s