Dans la tête d’Abraham Lincoln (enfin de sa plus célèbre statue)

Lincoln_Memorial statueQui ne connait, au moins pour l’avoir vu d’innombrables fois dans un film ou dans l’improbable « Abraham Lincoln Chasseur de Vampires » (sic), le fameux et néoclassique Lincoln Memorial de Washington DC, où Martin Luther-King prononça notamment son fameux « I have a dream » et qui abrite la massive statue présidentielle sculptée par Daniel C. French.

Or, une « rumeur » très insistante et récurrente, dont je n’ai d’ailleurs eu vent qu’assez récemment, court autour du célèbre monument à la gloire de l’émancipateur des Afro-américains et du vainqueur de la guerre de Sécession, regardant vers l’Est et le Capitole à travers le National Mall.

abe lincoln vampire hunterIl est donc dit que le sculpteur aurait oeuvré sur la chevelure de Lincoln de façon à faire subtilement apparaitre sur l’arrière et masqué à toute vue immédiate, le visage de… Robert E. Lee.

Ce dernier regarderait comme il se doit (bien qu’à travers le mur du fond, on ne peut pas tout avoir, il a quand même perdu la guerre), vers l’autre rive du Potomac et son ancienne demeure perdue d’Arlington, porte du « Vieux Sud » vaincu en 1865.

Alors ? Vengeance posthume du champion de la « cause perdue » par l’improbable et machiavélique truchement d’un sculpteur retors pourtant natif du New-Hampshire ? Hommage discret à la réconciliation nationale ? Fantôme du « Renard Gris » ?

LincolnMemorialMysteryFaceUne preuve troublante en image (freaky isn’t it ?) :

Bon. Vous y êtes ? Outre qu’il faudrait quelques efforts pour voir dans ce discret profil semblant émerger de la chevelure du 16e président des Etats-Unis le portrait du fameux général confédéré, la réalité est comme souvent bien loin de la « légende urbaine ».

Preuve en est l’explication donnée par l’administration du National Park Service dans la section « questions fréquentes » associée au site du Memorial : « les seules formes intentionnelles sont les vagues et les mèches de la chevelure de Lincoln. Voir quoi que ce soit d’autre requiert de l’imagination. »

lincoln memorialEt si ces arguments d’autorité ne suffisent pas, la réalité toute nue de l’arrière de la tête d’Abraham Lincoln telle que sculptée par Daniel French vous est ici révélée par le Cliophage en presque-exclusivité intergalactique (francophone) :

Voilà.

Il est aussi dit que les doigts de la statue de Lincoln cachent un message en langue des signes… Une autre fois, peut-être.

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans Documents, Humeur, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s