Rommel, Cédric Mas

mas_rommelA noter la parution récente du nouvel ouvrage de Cédric Mas, consacré au maréchal Rommel, dans la collection « Guerres et guerriers » chez Economica (avec la participation de Daniel Feldmann).

Cédric Mas qui propose ici (à ma connaissance) son second livre, oeuvre depuis quelques années déjà dans la presse spécialisée en histoire militaire, tout particulièrement sur le thème de la guerre en Afrique du Nord. A ce titre, il a avec quelques autres auteurs (dont David Zambon, spécialiste de l’armée italienne ou encore Benoît Rondeau) très largement contribué à renouveler en détail la vision de ce théâtre d’opération trop longtemps vu sous le seul prisme des propagandes allemandes et britanniques affrontées, soit un duel au sommet entre le redoutable « Renard du désert » et les « Desert Rats » sur fond d’insondable médiocrité italienne. Ah si, il y avait Bir-Hacheim…

Le sujet dépasse ici bien sûr le cadre de l’Afrique et de la période dite « Afrikakorps » mais brosse « l’oeuvre » d’une vie. Évitant bien sûr les vieilles antiennes du « brillant stratège » de la « guerre sans haine », quand ce n’est pas celle du « résistant », mais aussi les visions plus récentes et à charge déniant à Rommel toute autre qualité qu’une vague maîtrise tactique et mettant en avant une collusion totale avec le nazisme, ce que Cédric Mas propose ici est un portrait complet nuancé et équilibré, ramassé et très synthétique. Celui-ci a la vertu de puiser abondamment et directement aux sources primaires, notamment la correspondance privée, pour ramener le mythe à sa complexe réalité humaine et les opérations militaires à leur juste mesure. « Courage et orgueil, innovation et naïveté » sont ainsi pour l’auteur les traits qui caractérisent un Rommel à la fragilité psychologique étonnante, qualifiée de presque « bipolaire » par l’auteur, et présenté comme animé par une fascination et une fidélité personnelles indéniables envers Hitler, mais non envers le nazisme.

Ce point et d’autres peuvent mériter le débat mais au final, si l’ouvrage n’est pas une révolution historiographique (ce qu’il ne prétend d’ailleurs en aucun cas être), ce n’est pas non plus une énième redite des nombreuses biographies publiées depuis plusieurs décennies. Le lecteur y trouvera assurément une belle pierre apportant sa propre approche appuyée notamment sur des analyses renouvelées de la guerre du désert et s’ajoutant joliment à l’édifice de l’histoire.  

Mas (C), avec la participation de Daniel Feldmann, Rommel, Economica, 2014 (160pp avec cartes, 19€) – ISBN 978-2-7178-6648-3

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans 2e guerre mondiale, Histoire militaire XXe, Publications, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s