LOS! n°5 : des Léviathans, de la Chine et du PQ, parmi bien d’autres choses…

Après une petite incise destinée à évoquer tout haut et malgré le risque d’indifférence générale tout le bien qu’il pense de la province valencienne d’Alicante où il vient d’avoir la chance de passer quelques trop brèves journées ensoleillées, le Cliophage – qui ne craint même plus pour l’occasion de parler de lui à la troisième personne – annonce la sortie du numéro 5 de LOS! dans lequel il a eu le plaisir de signer le dossier central consacré aux cuirassés américains classe Iowa, les derniers Léviathans.

Respiration.

Il est des navires mythiques. Les Iowa (soit dans l’ordre Iowa, New-Jersey, Missouri, Wisconsin entrés en service en 1943-44 et les deux inachevés Illinois et Kentucky – BB61 à 66) sont de ceux là. Ni tout à fait les plus gros, ni tout à fait les mieux armés, ni même tout à fait les derniers lancés de leur catégorie déjà moribonde au beau milieu de la Seconde guerre mondiale, ces navires de 45000 tonnes vont néanmoins connaître une carrière sans aucun équivalent. Fascinant le public américain refusant de les reléguer au rang des antiquités de l’histoire navale, les derniers « big guns » de la Navy vont être avec de longues éclipses entretenus, modernisés et ponctuellement remis en service pendant sept décennies faisant tonner leurs canons de 406 mm non seulement dans le Pacifique mais aussi lors de la plupart des conflits du XXe siècle (Corée, Liban, Vietnam, Golfe…).

Fait qui laisse songeur dans un pays (le nôtre), presque incapable de conserver la moindre trace de son histoire navale (exemple récent,  édifiant et éphémère du croiseur Colbert à Bordeaux), les quatre Iowa sont aujourd’hui toujours à flot comme musées à l’instar de nombreuses autres reliques de l’US Navy de toutes époques. Mieux : l’un d’entre-eux doit toujours – en théorie – pouvoir être réarmé en cas d’extrême urgence nationale !*

Dans ce numéro 5 d’un magazine qui a décidément su très rapidement trouver son rythme de croisière si l’on en croit l’excellent accueil qui lui est réservé à la fois par le lectorat et la critique, vous trouverez un sommaire varié :

L’évocation de la tragédie du convoi PQ 17 (par Xavier Tracol), la biographie d’un éminent capitaine de U-Boot (non, ni Kretschmer, ni Lüth, ni Prien, descendez un peu… voilà, Merten et son U-68. Par François de Lannoy) ainsi que le récit proprement dramatique du sacrifice de l’escadrille VT-8 du Hornet à Midway. Enfin, outre les excellentes rubriques « comment ça marche » (consacrée aux mines) et « le quotidien du marin » (consacrée à l’estomac) la partie actu vous emmènera à la rencontre de la marine chinoise en phase de modernisation rapide depuis deux décennies.

Est-il besoin de préciser une fois de plus que l’ensemble est somptueusement illustré de nombreuses photos, cartes et bien sûr des désormais classiques vues 3D de Stefan Draminski.

* Notamment en cas d’invasion extraterrestre si l’on en croit le scenario du récent long métrage Battleship

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans Histoire militaire XXe, Mes publications, Publications, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour LOS! n°5 : des Léviathans, de la Chine et du PQ, parmi bien d’autres choses…

  1. Faut faire attention à la 3ème personne, tu vas bientôt te prendre pour Alain Delon (mdr).
    Trêve de plaisanterie, le sommaire de ce n°5 de Los ! a l’air bien plaisant.

    Cordialement.

    • Cliophage dit :

      De loin seulement 😉

      Et bien d’accord pour le sommaire, assez varié dans les approches et les thèmes avec un accessit pour le zoom sur le premier porte-avions chinois.

      Et merci d’être passé 🙂

  2. De rien, c’est toujours un plaisir.
    Longue vie à Los! qui le mérite bien, en ces temps de crise…

  3. Ah le quotidien des marins, …je vais suggérer l’abonnement à la médiathèque de ma ville 😉

  4. Ping : Los! n°5. | Trois-Ponts !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s