Los n°3 – Le plan Z

Le troisième opus de Los, magazine d’histoire de la guerre navale et aéronavale des éditions Caraktère est sorti depuis quelque temps déjà. Si j’en juge par ce que j’ai lu ici et là, et en dépit de quelques railleries quant au choix éditorial, le magazine semble depuis son lancement très bien reçu par le public ce qui tendrait à démontrer que le subtil équilibre requis a été trouvé, et plutôt bien trouvé.

Ma première contribution au magazine (quelques autres sont d’ores et déjà prévues à des horizons divers) concerne la genèse et l’éphémère adoption du fameux plan Z du Grand amiral Raeder, associé  aux rêves de la Kriegsmarine de ressusciter la grandeur de la flotte impériale. Celle-ci, rendue à l’Entente en 1918, s’était en grande partie sabordée à la veille de la signature du traité de Versailles dans les eaux glacées de la rade de Scapa Flow.

A l’horizon 1945 et selon le plan Z, la nouvelle flotte allemande devait reparaître aux tous premiers rangs mondiaux en étant capable de conduire à la fois une bataille des communications efficace à coups de sous-marins et de croiseurs puissants et rapides, mais aussi pouvoir chercher la « bataille décisive » grâce à de fortes escadres de ligne bâties autour de cuirassés géants et de porte-avions. Au lieu de cela, Raeder ne pourra que confesser à la déclaration de guerre de 1939 que sa Kriegsmarine n’est guère qu’en mesure de « montrer qu’elle sait mourir avec honneur ».

Il est d’ailleurs intéressant de constater que si la mort l’attend bel et bien, la petite flotte de surface aura finalement en termes de rapport coût/efficacité fait nettement mieux que sa puissante devancière; outre la stupéfiante (mais couteuse) invasion de la Norvège, le subtil jeu du chat et de la souris joué pendant une bonne partie de la guerre par ses quelques unités phares paralysera dans une large mesure la liberté d’action de la Royal Navy. C’est là un autre (et vaste) sujet.

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans 2e guerre mondiale, Histoire militaire XXe, Mes publications, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Los n°3 – Le plan Z

  1. Pas encore acheté Los ! depuis sa sortie.
    Va falloir que j’essaye…

    Cordialement.

  2. Cliophage dit :

    Acheter et lire tout ce qui sort dans notre domaine relèverait de toute façon d’une manie de rentier à plein temps confinant à la perversion 😉

    La revue est superbe et on est dans la « patte » Caraktère : précision sans être (trop) aride, récits d’immersion, ambiance, très riche décorum et sommaire assez varié (ici les cuirassés renfloués à Pearl, la carrière d’un sous-marin US, les monitors italiens de la Grande guerre ou encore une rubrique sur le fonctionnement de l’ASDIC; à côté, le plan Z et un U-Boot).

    Après il y a toujours plusieurs écoles, on peut être plus ou moins sensible à la ligne (pour le moment en bonne partie axée sur les parcours individuels de navires et la 2GM) mais ça vaut quoi qu’il en soit largement le coup d’oeil.

  3. En effet, ça revient cher à force (!).
    Mais j’ai bien envie d’essayer pour voir.

    A bientôt.

  4. Ping : « Torpedo drei und vier… Los !  | «Trois-Ponts !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s