Passe de trois

C’est en souhaitant à tous d’excellentes fêtes de fin d’année que je publie ce petit billet récapitulant mes dernières publications, actuellement ou incessamment en kiosque.

– Tout d’abord le hors-série n°29 du magazine 2e guerre mondiale (évoqué dans le dernier billet) sorti le 30 novembre et en kiosque jusqu’en janvier 2012.
– Ensuite le numéro 43 de 2e guerre mondiale (en kiosque fin décembre) pour lequel j’ai rédigé le dossier de couverture intitulé : Wehrmacht, les raisons d’une faillite.
– Enfin le numéro 16 d’Histoire(s) de la Dernière guerre pour lequel j’ai rédigé un article consacré au basculement plus progressif qu’on ne le pense souvent des États-Unis vers la guerre en 1940-41 : « L’Amérique glisse vers la guerre; l’exemple de San Francisco et la mise en alerte de la côte Pacifique »

C’est toujours avec la même fierté que je contribue à ces magazines qui rendent, chacun dans leur domaine, toutes ses lettres de noblesse au mot vulgarisation.

A ce sujet, un mot – et un conseil – supplémentaire concernant Histoire(s) de la dernière guerre, revue qui me tient d’autant plus à cœur que j’ai activement, bis repetita, participé à sa création en 2009 aux côtés de Yannis Kadari (encore et toujours), de François Delpla et de Yann Mahé (sans oublier de souligner – c’est trop rare – l’admirable mise en ambiance et en page d’Alexis Gola, maître infographiste chez Caraktère et de toute son équipe) : Que vous croisiez ce titre en kiosque ou au rayon presse de votre grande surface favorite, ayez la curiosité de vous en saisir et de le feuilleter quand bien même seriez-vous rebuté par l’histoire de la Seconde guerre mondiale en tant qu’événement militaire. Car ce que propose Histoire(s) de la Dernière guerre va bien au delà et offre une expérience unique : une véritable immersion quotidienne dans tous les aspects de cette période si dramatique et décisive de notre histoire contemporaine : société, économie, arts et culture, diplomatie, politique, enjeux idéologiques et mémoriels… aucun aspect n’est négligé, et l’ensemble, parfaitement accessible, est superbement illustré tout en s’appuyant sur la rigueur et le sérieux des meilleurs spécialistes universitaires. Revivez cette période jour après jour, mois après mois à 70 ans de distance. C’est un objet culturel rare. Essayez le, vous ne le regretterez pas.

Publicités

A propos Cliophage

Historien et Journaliste; Spécialiste d'histoire militaire contemporaine (XIXe - XXe siècle), défense & plus si affinités
Cet article, publié dans 2e guerre mondiale, Mes publications, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s